Perte d’autonomie : les risques économiques et sociaux pour les aidants et des aidés

Perte d’autonomie

Perte d’autonomie : les risques économiques et sociaux pour les aidants et des aidés

La démographie de la France a subi ces dernières décennies des changements profonds. Le vieillissement de la population est une réalité qui laisse percevoir de nouvelles problématiques économiques et sociales en cas de perte d’autonomie.

Quel est le contexte aujourd’hui ?

En 2016, 24,9 % des Français* sont âgés de 60 ans et plus. Parmi eux, 1,2 million sont dépendants (bénéficiaires de l’APA*1). Ce nombre devrait doubler* dans les années à venir. En 2020, une personne sur cinq de plus de 80 ans sera en situation de perte d’autonomie, soit presque une personne sur deux dans un couple*2.
Ces chiffres démontrent l’importance dans les années à venir de la question de la dépendance et de la prise en charge des personnes en situation de perte d’autonomie. D’autant que 77% des français plébiscitent le maintien au domicile des personnes dépendantes. Synonyme, dans la plupart des cas, d’aménagement du logement et d’aidants toujours plus présents.

Ces aidants, sont aujourd’hui 8.3 millions*2 (qu’ils soient familiaux ou professionnels). Ce statut peu reconnu a pourtant de nombreuses conséquences. En particulier pour ceux qui exercent une activité salariée. Ils représentent 15% de la population active. Ces oubliés de la perte d’autonomie on pourtant du mal à concilier vie personnelle et professionnelle.

Quels sont les risques économiques en cas de perte d’autonomie ?

Les personnes en situation de dépendance n’ont souvent pas les moyens de prendre à leur charge les frais liés au logement dont elles ont besoin (adaptation du logement, établissements spécialisés, aides à domicile, etc.). C’est alors à leurs enfants ou proches parents, que revient la responsabilité d’assumer ces dépenses. Pour les familles, on estime le coût du maintien à domicile à 1800 euros par mois et 2500 euros pour un placement en établissement dédiés*3 . Une somme conséquente pouvant plonger un foyer dans les difficultés d’autant que la perte d’autonomie dure en moyenne 4 ans et plus.

La situation des aidants est une question abordée que très récemment dans les débats publics. Bien souvent, nous retenons l’effort financier, et apprécions moins les risques sociologiques et psychologiques de la perte d’autonomie. Car aider un proche est un devoir d’assistance permanent.

Quels sont les risques sociaux en cas de perte d’autonomie ?

La plupart des aidants parlent d’un état de stress et de fatigue prononcé. Pour eux les aides sont subtiles et les moments de répit sont rares. Ils doivent adapter leur emploi du temps en fonction des personnes proches en situation de perte d’autonomie tout en continuant d’assumer les tâches du foyer et de respecter le cadre du travail. Où trouver le soutien moral et psychologique ? Quelles démarches dois-je entreprendre ? Dans quelles conditions peut-on imaginer le maintien à domicile ? Comment aménager son logement ? Organiser des services d’aide à domicile auprès de qui et comment ?
Autant de questions auxquelles il est difficile de trouver des réponses.

Quelles connaissances ont les Français sur le sujet*4 ?

Ces nouveaux risques de la vie, les Français en ont conscience, ils préoccupent 78,6% d’entre eux et plus de 78,3% des salariés pensent qu’il faut se prémunir financièrement contre le risque de dépendance sans avoir pour autant, l’opportunité ou les moyens de le faire. Enfin près de 80% des Français, qu’ils soient « aidés » ou « aidants » souhaitent le maintien à domicile le plus longtemps possible.

Le saviez-vous ?

– Pour s’assurer une aide financière et un accompagnement social, en cas de perte d’autonomie, il est judicieux de commencer à cotiser la plus tôt possible.
– A titre d’exemple avec 1 euro par jour à partir de 50 ans, il est possible de s’assurer une rente supérieure à 500€/mois et un accompagnement social adapté.
– Plebagnac Assurances peut vous accompagner à trouver des solutions adéquates en vue de vous protéger contre ce risque. Pour cela contactez-nous au : info@plebagnac.com.

 

1 INSEE 2012
2 Sources : Rapport de l’OCDE mai 2011
3 Ministère des affaires sociale 2012
4 Sondage Viavoice OCIRP 2014
5 Baromètre OCIRP Autonomie 2014 – France Info, Le Monde, LCP